Vignette Crit’air : réelle solution pour limiter l’émission de gaz à effet de serre ?

pollution voiture Grenoble

Le réchauffement climatique est l’un des grands problèmes auxquels est confronté l’environnement depuis quelques années. Parmi les nombreux facteurs qui conditionnent cette dégradation de la couche d’ozone, il y a la pollution atmosphérique. Cette forme de pollution est fortement causée par la mise en circulation des véhicules qui polluent l’air et entraînent des gaz à effet de serre. Cela nuit gravement à l’environnement et les retombées s’observent à divers niveaux.

C’est dans le but de limiter les émissions de pollution que l’État a mis en place la vignette Crit’Air. Il s’agit d’un dispositif indispensable pour la libre circulation dans certaines zones surtout celles à faible impact sur l’environnement. Découvrez ici ce qu’il est essentiel de savoir à propos de la vignette crit’air.

Qu’est-ce que la vignette crit’air ?

Encore appelée le certificat de qualité de l’air, la vignette Crit’air est un logo sécurisé apposé sur le pare-brise des véhicules de façon à être bien visible. Elle permet de connaître le niveau de pollution d’une automobile. Sa couleur varie généralement du vert au gris.

En effet, ce certificat a été mis en vigueur par le ministère de l’environnement français en 2017 et est obligatoire dans certaines régions de la France, par exemple la vignette Crit’air à Grenoble est obligatoire. Il s’agit de celles à faibles émissions. La vignette crit’air indique dans quelle catégorie d’émission de pollution atmosphérique votre véhicule est classé.

La vignette crit’air classe les automobiles en 6 catégories environnementales. Il faut noter que les automobiles qui polluent plus l’environnement ne sont pas concernées, car le certificat qualité de l’air ne leur est pas octroyé.

En premier, vous avez la catégorie réservée pour les automobiles électriques qui ne produisent pas directement d’émissions polluantes. Vous avez ensuite la catégorie des automobiles thermiques considérées comme moins polluantes puis 4 autres catégories regroupant les véhicules très polluants. La vignette Crit’Air est indispensable pour toutes voitures, qu’elles soient enregistrées sur le territoire français ou à l’étranger.

La vignette crit’air pour classer les véhicules polluants

La vignette crit’air permet tout d’abord de répartir les automobiles selon l’échelle des émissions de polluants, du temps d’existence et de la motorisation. En effet, moins votre véhicule est polluant, plus vous tirez des avantages tels que la libre circulation lors des restrictions ou les cas de stationnement. Cela revient à dire que la vignette permet d’identifier les automobiles qui polluent moins afin de mettre en retrait celles qui polluent plus l’environnement.

Elle a pour objectif de promouvoir l’utilisation des automobiles qui émettent moins de pollution dans l’environnement afin de réduire le taux élevé de pollution atmosphérique.

Cela contribue évidemment au bien-être de la population et même des animaux. Ce dispositif vise aussi la protection de la couche d’ozone dont les intérêts sont non négligeables pour l’humanité.

Tout propriétaire de véhicule est donc tenu d’avoir le certificat de qualité de l’air, que le véhicule soit utilisé pour des fins professionnelles ou personnelles. L’absence de la vignette Crit’Air pendant un contrôle peut vous confronter à de lourdes sanctions et amendes.

Le prix de la vignette crit’air varie en fonction de la classe de l’automobile, mais aussi de votre région d’habitation. Dans tous les cas, le coût varie de 3,11 € à 3,70 €. Que vous fassiez votre demande en ligne ou par courrier, vous recevrez votre vignette quelques jours plus tard par courrier postal. Il faut noter que les frais de la poste sont à votre charge.

Grenoble : une ville sensible à la pollution

D’après des estimations, le trafic routier grenoblois émet près de 52% des émissions de dioxyde d’azote de la ville, selon la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement).

La métropole grenobloise et l’Isère-Sud dans son ensemble sont sensibles à la pollution de l’air pour deux raisons principales : la montagne et le climat défavorable. Tout cela est clairement associé à des zones urbaines denses et à des émissions massives de polluants.

A Grenoble, l’été est très chaud et l’inversion de température est prononcée en hiver, et les polluants au sol restent les mêmes. L’air de Grenoble serait probablement plus agréable sans la montagne. C’est pour cette raison que la municipalité met en place des dispositifs comme la vignette Crit’Air.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*